Accueil Les livres commentés Détails - Le roman du mariage

Les derniers livres commentés

Les découvertes, propositions et coups de coeur

                     de l'automne 2020

                     sont à retrouver ici

 

Les prochaines lectures


    Partages de lectures de l'hiver 2021

                 A consulter



Tous les livres commentés

Ouvrage 

Titre:
Le roman du mariage
Auteur:
Eugenides (Jeffrey)
Edition:
Points
Réunion du:
03.05.2016

Commentaire

leromandumariage

Le titre du livre est celui de la thèse de l’héroïne, Madeleine, sur le roman anglais du 18ème siècle. Madeleine est étudiante sur un campus américain, elle et ses amis sont tous passionnés de littérature. Le moment de remise des diplômes est celui des choix à faire pour l’avenir, c’est aussi celui des choix amoureux, car Madeleine est partagée entre deux garçons, Mitchell et Leonard.


Il n’est plus possible d’écrire sur le mariage aujourd’hui comme au 18ème siècle, le "Le roman du mariage" traite plutôt du passage à l’âge adulte – on pense à "Virgin suicides" – et explore toutes les nuances des sentiments et des émotions de la vie amoureuse. Dans ce rapport entre la vie ordinaire et la littérature, il peut être agréable de constater la place que tient la littérature dans la vie de ces jeunes gens. La lecture reste pour eux une source d’apprentissage de la vie, ils tentent d’y puiser des leçons de vie. On peut s’étonner néanmoins du besoin de revenir sur l’influence de la France et d’égratigner à nouveau le structuralisme.


Beaucoup de lecteurs, quand ils ne l’ont pas franchement abandonné en chemin, ne garderont pas un souvenir impérissable de ce livre jugé "très américain". Ils font état de détails inutiles, de longues descriptions des états d’âme des protagonistes, de la peinture quasi obsessionnelle de la maladie de Leonard (bipolaire), des effets de répétition pour présenter les personnages, des transgressions très mesurées, …L’auteur veut dire beaucoup, trop sans doute. L’écriture qualifiée de minimale et le style sont sans surprise.

 

D’autres ont trouvé ce jugement un peu sévère : "ce n’est pas désagréable, un peu léger, avec une grande fraîcheur dans l’écriture".

 

Jeffrey Eugenides est également l’auteur de Middlesex (2002) qui a eu le Prix Pulitzer de la Fiction.

Bannière
Copyright © 2021 120 Grand'Rue. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Les actus

Lire et aussi ...écrire

         plume

------------------------------
Mise à jour le 18/01/2021