Accueil Les livres commentés Détails - Un fond de vérité

Les derniers livres commentés

Un fond de vérité – Zygmunt Miłoszewski – Pocket
     traduction Kamil Barbarski
L'ordre du jour – Eric Vuillard – Actes sud
By the rivers of Babylon – Kei Miller – Zulma
     traduction Nathalie Carré

lors de la réunion du 24 octobre 2017


 

Les prochaines lectures

La tresse – Laetitia Colombani – Grasset
Poésie du gérondif – Jean-Pierre Minaudier – Le Tripode
L'avancée de la nuit – Jakuta Alikavazovic – L'olivier

pour la réunion du 5 décembre 2017

Tous les livres commentés

Ouvrage 

Titre:
Un fond de vérité
Auteur:
Miłoszewski (Zygmunt)
Edition:
Pocket
Réunion du:
24.10.2017

Commentaire

unfonddeverite

Le procureur Teodore Szacki, fraîchement divorcé, a quitté la capitale pour s'installer à Sandormiez, où il commence à s'ennuyer quand une série de crimes atroces se produit dans la paisible bourgade. Ces crimes mystérieux sont perpétrés selon un rite sacrificiel juif et vont entraîner le procureur dans une enquête pleine de rebondissements.

 

Le roman, mené comme un thriller, a passionné les lecteurs. Même si d'aucuns déplorent le retournement final, un peu artificiel – la découverte tardive du meurtrier s'explique par une négligence lors de l'autopsie du deuxième cadavre – la narration est quand même très réussie, très habile. L'enquête se déroule sur quelques jours, pendant lesquels on accompagne Szacki partout, dans sa vie privée et dans son enquête, et dans le flux des événements de cette histoire très dense. L'auteur va chercher assez loin pour construire son intrigue et n'hésite pas à égarer son lecteur, pour le plus grand plaisir de ce dernier.

 

Chaque jour est ouvert par les nouvelles : ce qui s'est passé dans le monde, en Pologne et à Sandomierz. Les matchs de foot, la pâque orthodoxe, les faits divers, le temps qu'il fait, … Cette page d'informations peut sembler anodine car elle n'influence pas l'enquête, mais elle lui donne un cadre temporel et spatial, elle donne une respiration au récit et ramène le lecteur dans la réalité.

 

L'auteur donne à son intrigue une véritable épaisseur historique. Le 18ème siècle est convoqué par le tableau représentant un meurtre rituel. L'après-guerre laisse ses traces dans le souvenir du retour des juifs des camps, et dans les transformations de la société polonaise après la chute du système communiste : enrichissement sans mesure, corruption, réseaux d'anciens communistes et de la police secrète, réseaux nationalistes et antisémites. Au fil de l'enquête on apprend beaucoup de choses sur la Pologne, son fonctionnement judiciaire et son contexte politique. Les mentalités actuelles sont bien observées : xénophobie, antisémitisme, opposition entre capitale et province. On peut avoir l'impression que Sandormiez est minuscule mais elle compte quand même vingt-cinq mille habitants.

 

Dans cette atmosphère très riche se dessinent, à côté du personnage du procureur, attachant avec ses désirs et ses faiblesses, ses habitudes et ses contradictions, les portraits typés et convaincants des femmes qu'il côtoie, notamment celles qui font partie du système judiciaire.

 

Lors de sa venue au Quai des Brumes le 19 septembre 2017, Zygmunt Miłoszewski a admis qu'il force un peu le trait quant au contexte social et politique en Pologne, ce qui ne lui vaut pas que des amis. Il a présenté avec son traducteur son dernier ouvrage "Inavouable", qui se démarque de la trilogie "Les impliqués", "Un fond de vérité" et "La rage". C'est davantage un thriller d'action, très cinématographique, sur des vols de tableaux en Europe.

Bannière
Copyright © 2017 120 Grand'Rue. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Les actus

Lectures Victor Hugo
    victorhugo
avec à la batterie
Thomas Laedlein-Greilsammer
le 14 novembre 2017
------------------------------
Mise à jour le 15/11/2017