Accueil Les livres commentés Détails - Roman géométrique de terroir

Les derniers livres commentés

Le nouveau – Keigo Higashino – Actes sud
     traduction Sophie Rèfle
Secret de Polichinelle – Yonatan Sagiv – L'antilope
     traduction Jean-Luc Allouche
Le chant des innocents – Piergiorgio Pulixi – Gallmeister
     traduction Anatole Pons

lors de la rencontre du 25 juin 2024

... avis des lecteurs à suivre ...
 

Les prochaines lectures

Dans les coulisses du musée – Kate Atkinson – Bourgois
     traduction Jean Bourdier
L'armée des ombres – Joseph Kessel – Pocket
Un tramway nommé désir – Tennessee Williams – 10/18
     traduction Paule De Beaumont, Jacques Guicharnaud

pour le club de lecture du 10 septembre 2024



Tous les livres commentés

Ouvrage 

Titre:
Roman géométrique de terroir
Auteur:
Jonke (Gert)
Edition:
Monts métallifères
Réunion du:
19.09.2023

Commentaire

roman-geometrique-de-terroir

La quatrième de de couverture nous renseigne sur le livre : il a été publié en allemand en 1969, son auteur avait 22 ans, et il s'agit d'un texte inclassable entre satire, roman expérimental, fable politique et poème. Il y est question d'un village aux mains d’une bureaucratie obsédée par l’ordre, les règles et les questionnaires, mais aux prises également avec des forces extérieures mystérieuses, tels les arbres ou les oiseaux.

 

Ce livre étonnant a enchanté certains lecteurs, en a intéressé d'autres, mais il a aussi pu dérouter ou rebuter, c'est dire qu'il a été l'objet de réceptions assez diverses.

 

-       "J'ai apprécié le côté atypique du livre, le mélange des genres qu'il s'autorise. C'est une expérience vraiment inhabituelle de lecture. Il y a une grande inventivité dans la façon de pousser l'absurde dans ses retranchements et de faire la satire d'une société verrouillée par la bureaucratie. Le côté obsessionnel est bien rendu par les répétitions qui font que le texte devient incantatoire et lancinant. Il y a également beaucoup de poésie dans l'écriture. Et qui plus est je me suis beaucoup amusée, par exemple dans le règlement du pont ("C'est pourquoi on considère en haut lieu que le meilleur, le plus efficace fonctionnaire est celui qui a chez lui le plus grand nombre de pots de fleurs et à son actif le plus grand nombre de cuites à l'eau de vie. Oui, c'est ça."), ou encore dans les questionnaires ("êtes-vous au chômage – pourquoi ? / aimez-vous les forêts – pourquoi ? / avez-vous donné des réponses fausses à certaines questions – lesquelles")".

-       "J'ai détesté ce livre, au point d'en être presque fâchée. Je n'ai évidemment pas terminé."

-       "Ce livre m'a plu, j'en ai aimé le style et l'humour. Il y a les incroyables détails des descriptions au millimètre, ou à la seconde. La lecture a été un plaisir de l'instant, qui se répète avec des variations. Mais quant au sens à donner à cet objet (un roman ? géométrique ? du territoire ?), là je ne sais pas du tout, ma lecture n'a sans doute pas été assez réfléchie …"

-       "J'ai beaucoup aimé ce livre. La deuxième partie est un peu longue, mais c'est un des livres les plus originaux que j'ai lus. Il est plein de poésie."

-       "La deuxième partie est un peu ennuyeuse, j'ai préféré la première. Ce qui me reste de ma lecture, ce n'est au final pas si mauvais que ça. Je me suis laissée prendre au jeu. J'ai pensé au théâtre de Max Frisch."

-       "Le narrateur est l’observateur du village, il voit et il entend les commentaires des gens ("ils disent"). Il écrit de façon neutre, sans jugement, sans parti pris, il laisse donc le lecteur se faire son opinion et repérer les situations à la fois absurdes et inquiétantes comme l’attaque des oiseaux sur les maisons. C’est une longue métaphore poétique qui pour moi ronronne, heureusement interrompue par les événements tels que les billots arrachés, les bancs déplacés, le forgeron qui meurt à la fin de ses travaux, l’imprimé à présenter pour traverser la forêt (un clin d’œil au laisser-passer covid19 au moment du confinement), et l’eau qui décide d’aller voir ailleurs : la nature se défend ce qui renvoie à la question de l’eau aujourd’hui. C’est un état des lieux d’une vie de village de manière globale, le seul personnage qui émerge c’est le maire qui finit arrosé."

-       "C'est difficile au début, on se demande où l'auteur veut nous entraîner, mais j'ai bien aimé quand même. C'est une série de poésies sur différents sujets. Cette écriture sur l'absurde fait penser à l'Oulipo, dans sa recherche d'invention de formes nouvelles. L'histoire du forgeron et le règlement du pont sont savoureux."

-       "J'ai eu beaucoup de mal à y entrer et je ne l'ai pas lu jusqu'au bout. Cette volonté de poser des choses donne un texte très sec. J'ai trouvé les répétitions pénibles, avec ces paragraphes entiers répétés. Bref je n'ai pas réussi à passer l'obstacle."

-       "J'ai bien aimé ce livre, même s'il est assez inégal. J'ai beaucoup aimé l'écriture, qui se met au service de ce que dit l'auteur. C'est un texte fait pour être lu à voix haute. J'ai beaucoup aimé l'histoire qui se construit et se déconstruit, ainsi que les petites chutes des différentes histoires. Qui est ce narrateur qui veut traverser la place ? Il y a aussi un certain nombre de moments où on s'amuse un peu moins … Le jeu avec la typographie donne l'impression qu'il ralentit, qu'il insiste, qu'il chuchote. La métaphore du totalitarisme est présente dans le refus de la déviance et de l'écart à la règle. On sent aussi une croyance anthropologique : le village est construit sur l'idée que les habitants sont mauvais."

-       "J'ai eu du mal au début, je n'ai pas encore fini …"

-       "J'ai aussi un peu coincé au début. La dénonciation de la bureaucratie se fait avec une écriture de la bureaucratie. C'est un exercice de style, l'auteur se fait plaisir avec l'écriture."

-       "Les Monts métallifères sont une jeune maison d'édition qui veut bousculer le jeu éditorial, dont on pourrait bien entendre parler. Ils ont lancé le feel bad book."

Bannière
Copyright © 2024 120 Grand'Rue. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.
 

Les actus

Prix des lecteurs 23-24
  Le héros de Berlin
      de Maxim Leo

          ----------
Lire ...et aussi écrire plume

----------------------------- 

Mise à jour le 26/06/2024